Blog

Business

Qu’est-ce que la gestion de cas ?

Sans titre (22)

Qu’est-ce que la gestion de cas ?

La gestion de cas est un ensemble de tâches impliquées dans le travail avec un client dans le cadre d’un modèle de gestion de cas.

Dans les soins de santé et le travail social, les gestionnaires de cas doivent d’abord trouver un accès à une personne qu’ils souhaitent soutenir. Il faut donc accéder à ce dont le client a besoin, à ce dont la famille a besoin. Vous devez savoir ce qui se passe dans les coulisses des patients, qu’il s’agisse de problèmes médicaux ou de santé, afin de pouvoir fournir le soutien et la coordination appropriés. Vous devez savoir exactement ce qui se passe avec le client.

Les études de cas de gestion sont des exemples concrets d’étapes procédurales pour répondre aux préoccupations et aux problèmes qui peuvent survenir dans un lieu de travail ou une organisation spécifique. À l’aide d’études de cas, les étudiants et les stagiaires peuvent appliquer des concepts théoriques à des circonstances réelles. La plupart des études de cas sont présentées d’une manière qui met le lecteur dans le rôle du gestionnaire de cas et doit prendre des décisions qui contribuent à la solution à toutes les étapes d’un problème. Presque toutes les études de cas nécessitent une décision, même si cette décision est de laisser la situation tranquille et de ne rien faire.

Selon la Commission for Case Manager Certification, la gestion de cas est définie comme un « processus collaboratif qui évalue, planifie, met en œuvre, coordonne, surveille et évalue les options et les services nécessaires pour répondre aux besoins d’un client en matière de santé et de services sociaux ». Les cabinets de gestion de cas se préoccupent principalement de la santé, du bien-être et du plein fonctionnement du client.

Niveaux de gestion de cas : que fait un gestionnaire de cas ?

Dans la gestion des cas d’indemnisation, les gestionnaires de cas travaillent non seulement avec les travailleurs blessés et les employeurs dans leur gestion de cas, mais aussi avec les médecins qui évaluent la cause des dommages et créent un plan de traitement et les compagnies d’assurance importantes pour le remboursement.

renvois et transferts

La première étape est l’admission du client par le gestionnaire de cas. Dès réception de la recommandation, les gestionnaires de cas reçoivent toutes les informations sur le travailleur blessé, son dossier médical et les documents de demande, y compris les conditions de santé passées et actuelles, son statut socio-économique et financier, les prestations et la couverture de l’assurance maladie, et bien plus encore. Dans la phase de collecte d’informations, que ce soit par téléphone ou en personne, il est crucial d’identifier les besoins urgents de la personne blessée et de commencer à établir une relation de confiance.

Des infirmières en soins de santé sur place et au téléphone qui connaissent les directives de traitement médical traiteront tous les aspects médicaux de la réclamation. Pour le gestionnaire de cas, le niveau initial est essentiel pour aller de l’avant.

évaluation des besoins

À la deuxième étape, le gestionnaire de cas examine les documents et les informations recueillis lors de la phase d’admission et d’orientation. L’objectif principal de cette étape est d’identifier les difficultés, les obstacles et les dangers auxquels fait face un travailleur blessé et les conditions qui ont mené à la blessure ou à la maladie. Pour une réadaptation réussie, les gestionnaires de cas tiennent compte des comorbidités et des obstacles socioéconomiques du travailleur blessé. Dans les 24 heures, le gestionnaire de cas assure la liaison avec les organismes nécessaires pour développer les solutions de traitement les plus appropriées et les plus rentables. Cela garantit que la santé du travailleur blessé s’améliore et qu’il peut retourner au travail avec moins de jours d’arrêt de travail.

planification de l’approvisionnement

La troisième étape est essentielle au succès ou à l’échec d’un cas de travailleur blessé. Le gestionnaire de cas crée un plan de soins approfondi qui répond aux préoccupations et aux besoins du travailleur blessé après avoir établi des objectifs précis et des objectifs de soins de réadaptation à court et à long terme. Le plan orienté vers l’action et limité dans le temps établit également les traitements et les services nécessaires pour répondre aux besoins identifiés lors de la phase d’évaluation des besoins. Le gestionnaire de cas examine toutes les contributions et approbations du client, de son employeur et de ses professionnels de la santé lors de la création du plan de gestion de cas pour les soins du client ou du travailleur blessé. Après avoir déterminé les services et les ressources nécessaires. Le gestionnaire de cas est responsable de l’attribution, de la conduite, de l’organisation et de la programmation des activités et des interventions de gestion des soins.

contrôle et évaluation

Le gestionnaire de cas évalue et évalue la complexité et l’efficacité du plan de gestion de cas du client, son impact sur la santé du client, la compréhension du client du régime de traitement et les résultats des procédures et des interventions médicales dans la phase de clôture. Une réévaluation est faite et, si nécessaire, des améliorations et des suggestions de soins supplémentaires sont faites. Le suivi de la personne blessée depuis sa sortie jusqu’à son transfert dans un autre établissement ou ses soins à domicile est un autre aspect important de cette étape. Le gestionnaire de cas, la victime, son système de soutien et les autres membres de l’équipe de soins doivent communiquer efficacement.

Le gestionnaire de cas doit informer son client des soins post-transition et de suivi et l’aider à obtenir des aides médicales et d’invalidité, ainsi que des services de transport réguliers. Pendant ce temps, les gestionnaires de cas sont également tenus de fournir des rapports d’étape réguliers qui incluent des informations clés sur le bien-être du client, la prise de médicaments, tout problème ou préoccupation, et tout ajustement au plan de soins et au calendrier de retour au travail.

Exemples de gestion de cas

Intégration de nouveaux employés

L’intégration de nouveaux employés est l’une des tâches les plus chronophages des RH. L’intégration de nouveaux employés a un impact positif sur leur engagement, leur rétention et leur productivité. Cependant, lorsqu’une entreprise laisse cette procédure inchangée, des nuances importantes dans le processus d’embauche sont omises. Le processus d’intégration a plusieurs objectifs, notamment la collecte de la documentation requise, la fourniture de ressources et d’outils, la formation et les activités comptables.

Avec l’aide de la gestion de cas, une entreprise peut s’assurer que toutes les exigences d’intégration sont remplies. Avec un logiciel de gestion de cas, les entreprises peuvent créer des listes de contrôle et des flux de travail, et automatiser des tâches importantes. Par exemple, les systèmes d’intégration peuvent être automatisés et intégrés à la gestion des contrats. La signature et le stockage de documents en ligne rationalisent la tenue des dossiers et éliminent les processus inefficaces comme le classement manuel.

Les responsables RH peuvent utiliser Case Management pour vérifier si les nouvelles recrues se sont bien installées, améliorer l’expérience d’intégration et augmenter la rétention des nouvelles recrues. Les gestionnaires de cas peuvent également évaluer les indicateurs de performance clés et apporter des ajustements au processus d’intégration si nécessaire.

Demandes et autorisations

Dans de nombreuses organisations, les parties prenantes doivent parcourir un long chemin pour obtenir l’approbation des ordres de travail, des congés ou le paiement d’une facture. Cela peut entraîner des conflits et des goulots d’étranglement dans le flux de travail et affecter gravement la productivité. Les demandes et les approbations sont accélérées via la gestion des cas afin que toutes les personnes impliquées soient tenues au courant. Les parties concernées peuvent communiquer et récupérer des informations via une interface unique. Les documents en ligne peuvent être signés et conservés.

L’entrée de l’utilisateur lance le processus de gestion des cas pour les demandes et les approbations. La demande sera examinée et signée par les parties prenantes requises. Le personnel peut assurer le suivi auprès de ces intervenants pour vérifier que les demandes sont traitées en temps opportun. Il est important d’analyser et d’améliorer régulièrement ces procédures à l’aide de flux de travail clairement définis.

Par exemple, si un employé demande une semaine de vacances à l’employeur, il devrait suffire d’obtenir l’approbation de son responsable et/ou des ressources humaines. Dans la plupart des cas, les cadres tels que le PDG ou le COO n’ont pas besoin d’être impliqués dans ces demandes régulières. Les organisations peuvent utiliser des outils tels qu’un modélisateur de processus pour cartographier leurs processus et garantir un flux d’informations et une affectation des tâches efficaces.

Solutions de gestion de cas

Vous ne savez pas comment résoudre une étude de cas ? Nous vous montrons comment résoudre une étude de cas en huit étapes. Il existe quelques principes simples pour résoudre des études de cas dans les domaines du marketing, des ressources humaines, des finances, de la collaboration, des groupes, du programme organisationnel, du projet d’entreprise et d’autres domaines de l’industrie.

1. Lisez attentivement le cas

Tout d’abord, vous devez lire attentivement l’étude de cas.

2. Apprenez tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Dans un deuxième temps, vous devez vous familiariser avec le sujet.

Familiarisez-vous avec les personnages et les principales personnes impliquées dans l’affaire.

3. Obtenez une image du problème principal ou de l’objectif.

Faites un effort pour comprendre le problème de l’étude de cas.

Avoir une idée du besoin fondamental, du problème ou de l’objectif de l’étude de cas.

4. Parcourez-les à nouveau.

Lisez-les à nouveau.

Faites un modèle du besoin, du problème ou de l’objectif de base qui devrait être inclus.

Faits importants et liés au problème et aux objectifs.

5. Nommez les revendications

Énumérez les énoncés qui aident à mieux définir le problème, les objectifs et la nature du problème.

6. Reconnaître le contexte de l’étude de cas

En notant les idées, les limites, les opportunités, les ressources, etc., vous pouvez mieux comprendre le contexte dans lequel le cas est défini.

7. Un vrai problème !

Il existe des situations réelles pour lesquelles vous avez rarement toutes les informations ou le temps.

8. Une échappatoire et une supposition éclairée

Déterminez le manque d’information et faites une supposition raisonnable compte tenu des circonstances. Vous devez affiner votre capacité à prendre des décisions limitées dans le temps.

Qu’est-ce que la gestion dynamique des dossiers ?

La gestion dynamique des dossiers (DCM) est un processus dans lequel les tâches liées au dossier sont gérées à l’aide d’une technologie permettant d’automatiser et de simplifier divers composants de chaque dossier. Un cas dans ce contexte est une collection d’informations sur un problème spécifique, par ex. B. une personne, une entreprise, un événement ou un problème.

Informatik Aktuell a abordé le sujet dans un article détaillé des deux auteurs Katharina Hersztowski et Matthias Steding, qui peut être lu ici.

Formation continue : Certificat d’Etudes Approfondies (CAS) – Case Management

Pour les personnes ayant une expérience professionnelle dans le domaine de la gestion de cas dans les soins sociaux et de santé titulaires d’un diplôme supérieur en Suisse (collège technique, université, ETH, école technique supérieure, examen professionnel fédéral, examen professionnel supérieur fédéral) le diplôme « Certificat d’études supérieures (CAS) – Acquérir la gestion de cas ». Les personnes intéressées sans diplôme supérieur peuvent accéder à l’enseignement supérieur via une procédure d’admission standardisée («sur dossier»).

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.