Blog

Business

Comment votre entreprise peut garantir l’employabilité de demain en changeant son état d’esprit et sa culture.

Sans titre (3)

Comment votre entreprise peut garantir l’employabilité de demain en changeant son état d’esprit et sa culture.

Changement d’état d’esprit – pourquoi ? Comme vous le savez, le monde du travail est en constante évolution, hyper agile et peut-être plus incertain que jamais. Il n’est pas surprenant que les organisations les plus performantes et leurs dirigeants se définissent par leur capacité à apprendre, à s’adapter et à naviguer dans le changement.

Cependant, le darwinisme extrême comporte plusieurs pièges pour l’organisation moderne, dont le plus inquiétant est sans aucun doute celui qui laisse un grand nombre de travailleurs sur la touche, faute d’anticipation et/ou de formation appropriée leur permettant de participer et de saisir les opportunités futures.

L’ÉTAT D’ESPRIT : APPRENDRE À GÉRER L’INCONFORT DE L’INCERTITUDE
La rapidité et les perturbations sont tout simplement devenues la « nouvelle normalité ».

Dans ce contexte, il y a deux compétences qu’il est fondamentalement important de développer. Tout d’abord, apprenez à gérer émotionnellement l’inconfort et à changer votre état d’esprit causés par le changement et l’incertitude constants. Ensuite, adopter ce nouvel état d’esprit pour le rendre productif, en partant du principe shakespearien selon lequel « ce qui ne peut être changé, nous devons l’embrasser ». Deuxièmement, pour réussir, les individus et les organisations doivent développer un état d’esprit de croissance, où chaque expérience individuelle et collective devient une occasion d’apprendre.

Spencer Stuart, dans son étude portant sur 230 entreprises, souligne que la culture d’apprentissage n’apparaît en premier ou en second lieu que dans 7% des cas de ce panel.

ENVIRONNEMENT D’APPRENTISSAGE : LE SEUL VÉRITABLE AVANTAGE CONCURRENTIEL DE L’ENTREPRISE AUJOURD’HUI
On pourrait imaginer que, dans un monde où le nouveau paradigme réside dans le fait que les métiers d’aujourd’hui n’existeront peut-être plus demain, il devient donc impératif que l’organisation devienne un lieu où l’apprentissage continu et le partage des connaissances constituent un avantage compétitif. Pour l’individu, l’apprentissage est souvent une activité solitaire et indépendante. Mais dans un environnement organisationnel, l’apprentissage peut être renforcé par le dialogue avec les pairs, les autres équipes qui échangent des informations et des idées permettant l’émulation et la construction de nouveaux projets et schémas mentaux – c’est le changement d’état d’esprit.

C’est là que l’organisation apprenante développe un avantage extraordinaire, en créant un environnement propice à l’innovation, à la curiosité et au développement, tant individuel que collectif.

CRÉER UN ENVIRONNEMENT ET DES OUTILS POUR LE DÉVELOPPEMENT
Alors comment doit agir un dirigeant qui souhaite adopter une culture de l’apprentissage ?

Tout d’abord, en faisant preuve de courage, d’une bonne dose d’humilité et d’un esprit visionnaire. La gestion du changement nécessite un environnement favorable, axé sur l’expérimentation, la sécurité psychologique et l’acceptation de l’erreur comme source même de l’apprentissage. Veillez à mettre en place des outils technologiques simples, sécurisés et adaptés, permettant l’accès de tous à la formation et à l’échange de bonnes pratiques, favorisant un échange social renforcé et une connexion à l’information adaptée à tous les besoins.

DÉVELOPPER CHACUN ; PROMOUVOIR L’EMPLOYABILITÉ DE TOUS
Ce mouvement s’inscrit dans une tendance inéluctable de grande ampleur.

Il fera progressivement disparaître la gestion par directive au profit d’un système ouvert d’échanges et de partage sans frontières.

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.