Blog

Business

Tout sur le Kaizen Management – Méthodologie Lean

Sans titre (43)

Tout sur le Kaizen Management – Méthodologie Lean

L’approche de gestion Kaizen, mentionnée pour la première fois au Japon dans les années 1950 et popularisée en Occident au milieu des années 1980, est aussi pertinente aujourd’hui qu’elle l’était alors et est appliquée dans toutes sortes de disciplines de gestion, telles que la recherche en innovation : développée en 2020 dr Volker Doberanzke de la ZBW –
Leibniz Center for Economics une approche stratégique pour établir un processus d’innovation continue dans les entreprises de taille moyenne

Qu’est-ce que Kaizen ?

Kaizen est un terme japonais : kai signifie « amélioration » et zen signifie « bon », ce qui se traduit par « amélioration continue ». En termes simples, cela signifie un changement pour le mieux ou cela peut aussi signifier une amélioration. Plus précisément, cela signifie une amélioration continue, que ce soit personnellement ou peut-être dans l’environnement de travail.

Kaizen concerne principalement la vie professionnelle, où il représente également un concept de gestion. Ainsi, Kaizen peut être défini comme un contrôle statistique des processus utilisé pour améliorer la qualité dans tous les aspects de l’entreprise.

Cela s’applique également aux processus tels que les achats et la logistique, qui sont intégrés dans la chaîne d’approvisionnement au-delà des frontières organisationnelles.

Kaizen conduit à de petites améliorations continues dans toute l’organisation. Il vise le succès de l’entreprise. Kaizen se concentre non seulement sur le domaine de la fabrication, mais comprend également tous les autres départements ainsi que la mise en œuvre.

Les outils Kaizen ne relèvent pas de la responsabilité d’une seule personne. Elle affecte tous les membres qui sont directement connectés à l’organisation. Chaque individu, quelle que soit sa fonction ou son niveau hiérarchique, contribue en apportant de petites améliorations et changements à l’ensemble du système.

Histoire des méthodes Kaizen

L’histoire de la méthode Kaizen commence après la Seconde Guerre mondiale, lorsque Toyota a introduit pour la première fois des cercles de qualité dans son processus de production. Cette introduction a influencé les hommes d’affaires américains. Mais que signifie un cercle de qualité ?

Un cercle de qualité se compose de travailleurs qui effectuent régulièrement le même travail ou un travail similaire et analysent et résolvent les problèmes liés au travail. Ce concept est devenu populaire au Japon dans les années 1950. Aujourd’hui, il continue d’exister sous la forme d’un groupe Kaizen. Masaaki Imai a fait connaître le terme Kaizen dans le monde entier. Masakiyamai est un théoricien japonais de l’organisation et consultant en gestion spécialisé dans la gestion de la qualité.

La méthode Kaizen est devenue particulièrement connue en occident en 1986 par Masaaki Imai . Il a fondé le groupe de conseil Kaizen KICG, qui a aidé les entreprises occidentales à adopter les systèmes et outils Kaizen. Aujourd’hui, la méthode Kaizen est reconnue dans le monde entier comme l’un des piliers les plus importants pour le succès pratique à long terme d’une organisation.

Depuis l’introduction de ce terme comme approche systématique d’un processus d’amélioration, les entreprises qui utilisent la méthode Kaizen ont constamment obtenu de meilleurs résultats. Les Japonais pensent que de nombreux petits changements continus dans le système et les politiques produisent des résultats plus efficaces que quelques grands changements.

Le double sens du Kaizen

L’un des plus grands avantages de Kaizen est sa double nature. Vous pouvez le voir comme une combinaison de philosophie et de plan.

Kaizen comme plan d’action

Premièrement, Kaizen est un plan d’action. Il s’agit d’organiser des événements pratiques axés sur l’amélioration de domaines spécifiques au sein de l’entreprise. Des équipes de salariés à tous les niveaux de l’entreprise sont impliquées dans ces événements. Kaizen se concentre sur l’amélioration de domaines spécifiques de la fabrication. À cette fin, Kaizen implique les employés dans la production et obtient également leur avis directement dans la pratique. Donc, divers plans ou accords peuvent également venir de ces personnes.

Kaizen va également de pair avec un travail standardisé. Les activités standardisées capturent les meilleures pratiques actuelles pour un processus et Kaizen vise à trouver des améliorations à ces processus.

Kaizen comme philosophie

Kaizen est un processus d’amélioration continue de la productivité considéré comme un processus graduel et mathématique et se concentre sur tous les domaines de la vie comme un processus d’amélioration continue. Kaizen est un terme japonais qui signifie changement pour le mieux. Il s’agit d’une culture dans laquelle tous les employés soumettent et mettent en œuvre activement des suggestions d’amélioration pour l’entreprise. Dans les organisations vraiment lean, cela devient un état d’esprit naturel pour les dirigeants et les personnes dans les opérations.

Kaizen est devenu la source de réflexion des managers et des salariés des entreprises. Cette philosophie les guide vers une amélioration continue.

Principales caractéristiques du savoir-faire Kaizen

Les Japonais traditionnels suivaient cinq principes de base, notamment :

  • Travail en équipe
  • discipline personnelle
  • amélioration du moral
  • qualité
  • Suggestions d’amélioration

En raison de ces cinq aspects, Kaizen fait désormais partie intégrante de chaque organisation. Les fonctionnalités les plus importantes sont décrites ci-dessous :

Premièrement, l’amélioration par Kaizen repose principalement sur un grand nombre de petits changements et non sur un grand développement en même temps.

Étant donné que Kaizen prend les idées des employés eux-mêmes, ils sont moins susceptibles d’être radicalement différents. Il vous emmène de l’état actuel existant à l’état cible défini que vous attendez.

Parce que Kaizen implique chaque employé sur le lieu de travail et au bureau, il encourage les employés à assumer la responsabilité de leurs actions et peut les aider à travailler en équipe. Cela améliore la motivation des employés.

Pourquoi Kaizen est-il obligatoire ?

Typiquement, dans la pratique, Kaizen est basé sur la collaboration, l’engagement et l’attitude et est plus une philosophie de travail qu’un outil spécifique. Son approche se retrouve dans de nombreuses méthodologies différentes d’amélioration des processus. Lorsqu’elles sont appliquées, tous les employés sont responsables d’identifier les changements, les lacunes et les inefficacités. Tout le monde, à tous les niveaux d’une entreprise, fait des suggestions sur les points à améliorer. La méthodologie Kaizen vise principalement à améliorer l’efficacité des produits, la sécurité et la réduction des déchets, et il y a beaucoup plus à gagner en adoptant cette approche. L’introduction dans votre entreprise offre de nombreux avantages :

culture organisationnelle

Ce système de valeurs, de croyances et d’hypothèses partagées détermine le comportement des individus dans une organisation.

ressources humaines

Ce sont les personnes qui composent la main-d’œuvre d’une entreprise ou d’une industrie.

Réduit les déchets

Celle-ci est utilisée plus efficacement que les compétences de nos employés. Ces professionnels se concentrent principalement sur la réduction des déchets.

satisfaction des personnes

Les gens sont plus heureux parce que les professionnels ont un impact direct sur la façon dont les choses se font. Ils affectent directement les gens en répondant à leurs besoins.

Engagement amélioré

Les membres de l’équipe sont enclins à s’engager dans le bon travail s’ils continuent à le faire. La dévotion à cela augmente également.

Dépannage

Votre tâche principale est de minimiser les problèmes et de maximiser l’efficacité des processus. Vous examinez donc les processus et commencez à résoudre les problèmes en permanence.

Suggestions d’amélioration

Fournir des méthodes pour améliorer les entreprises vient après avoir connu les avantages de Kaizen.

Les 10 principes du Kaizen

Kaizen suit les 10 principes Kaizen. En suivant ces règles, vous pouvez vous assurer que votre entreprise s’améliore constamment, se développe plus rapidement et crée une culture de travail florissante. Discutons maintenant de ces principes.

  1. Continuez à tout améliorer
    Le mot Kaizen lui-même signifie amélioration continue et est donc le premier principe de Kaizen. Cela signifie que tout doit être continuellement amélioré.
  2. Abolition des concepts anciens et traditionnels
    L’application d’anciennes méthodes traditionnelles aux tendances actuelles ne peut pas apporter les résultats souhaités, il est donc préférable de s’adapter aux nouvelles technologies en se débarrassant des anciennes.
  3. Considérez les déchets et les problèmes comme une opportunité
    C’est la plus grande opportunité pour vous et votre entreprise. Plus vous voyez de problèmes, plus vous pouvez avoir d’idées. Vous pouvez toujours transformer des déchets en or si vous voulez être précieux pour votre entreprise, votre société, votre famille, etc. Vous devez résoudre des problèmes, réparer des choses et créer de la valeur.
  4. Si quelque chose ne va pas, corrigez-le
    Cela dit, si vous sentez qu’un processus ne va pas bien, ne le tuez pas. Changez simplement l’approche et corrigez-la.
  5. Permettre à chacun de participer à la résolution de problèmes.
    Une seule personne peut ne pas être en mesure de faire une suggestion valable pour résoudre le problème. C’est pourquoi il est préférable d’impliquer plusieurs professionnels dans la discussion. Cela vous donnera une variété de techniques appropriées de résolution de problèmes.
  6. Soyez transparent
    Être transparent signifie que vous montrez aux autres employés ce que vous faites et informez tout le monde de vos tâches quotidiennes. C’est la norme par laquelle nous nous mesurons. Obtenir les opinions de plusieurs personnes, y compris plusieurs professionnels, lors de la mise en œuvre des décisions vous aidera à prendre les bonnes décisions.

Bonnes pratiques de Kaizen

Les meilleures pratiques de gestion Kaizen vous donneront un avantage significatif dans votre entreprise. Les deux facteurs qui sont essentiels dans l’économie d’aujourd’hui sont les opérations allégées et l’amélioration continue. Un autre élément important consiste à donner à vos employés les moyens de participer à la recherche d’opportunités d’amélioration et à la recherche de solutions.

La culture Kaizen est une culture de réussite

Le Kaizen permet de mettre en place des changements rapidement et ainsi de créer une dynamique qui se perpétue au projet suivant. Il maintient également les niveaux d’énergie élevés, ce qui à son tour conduit à un plus grand engagement des employés. Ces changements constituent les éléments constitutifs d’une culture d’amélioration continue dans le but d’une perfection constante.

Veiller à ce que chaque employé soit impliqué dans la prise de décision

Kaizen est une méthode d’amélioration qui implique chaque employé dans le travail, car les employés sont votre plus grand atout d’idées et de compétences, mais ils croient que leur voix n’est pas entendue. La gestion Kaizen implique également les employeurs dans l’identification et la mise en œuvre de la gestion des idées. Voir leur position dans l’entreprise validée leur donne la confiance et la motivation nécessaires pour continuer à chercher des moyens de s’améliorer.

Kaizen est une meilleure politique

La direction de Kaizen croit que chaque aspect d’une entreprise (employés, clients, produits, concurrence, etc.) peut être amélioré. Comme mentionné, même les employés sont encouragés à revoir les politiques et pratiques existantes. Il est donc préférable de ne pas penser aux raisons pour lesquelles quelque chose ne peut pas être fait.

Ignorez simplement les limitations conventionnelles et découvrez comment cela peut être fait.

Élimination des déchets sous toutes leurs formes

Selon la philosophie Kaizen, les déchets affectent toutes les ressources. Une ressource qui ne peut jamais être reconstituée est le temps. Par conséquent, chaque mesure doit apporter une certaine valeur ajoutée à l’entreprise. En outre, les employés doivent être encouragés à rechercher des moyens d’accroître l’efficacité et de réduire le gaspillage.

Un lieu de travail doit être conçu de manière à ce qu’aucune mesure inutile ne soit prise.

N’ignorez jamais les petits changements

Une meilleure approche conduit à de meilleurs résultats. Par conséquent, approchez les changements par petites étapes. Les chercheurs disent que si vous vous améliorez de seulement 1 % chaque jour pendant un an, vous êtes 37 fois mieux que lorsque vous avez commencé à valider et à mettre en œuvre de petits changements. Cela peut augmenter la vitesse d’amélioration et également réduire la pression et le risque de mettre en œuvre un changement majeur.

Ne vous concentrez pas sur l’objectif, concentrez-vous sur le processus

Kaizen est basé sur une philosophie de petite amélioration progressive et continue. Lorsque ce style est pleinement opérationnel, il crée un cycle auto-entretenu de possibilités et de solutions. Il vise également à réduire le gaspillage de temps, d’argent et d’autres ressources. La gestion par objectifs se concentre principalement sur le contrôle des actions, ce qui fonctionne moins bien. Kaizen, en revanche, est très flexible et adaptable. Il répond à un nombre prédéfini et s’améliore continuellement à chaque terme. Kaizen garde également un œil sur la situation dans son ensemble. La gestion axée sur les objectifs, quant à elle, est davantage axée sur des objectifs à court terme.

Réaliser un travail standardisé

Pour que les améliorations durent, elles doivent être standardisées et reproductibles. La standardisation du travail est cruciale pour le principe Kaizen car elle crée une base d’amélioration. Tout d’abord, des améliorations sont apportées à un processus, puis le nouveau travail standard est documenté pour maintenir les améliorations, puis une nouvelle ligne de base est créée. Le travail standard réduit également la variabilité et les processus, et favorise la discipline qui est essentielle aux efforts d’amélioration continue.

imposer des améliorations

L’application des modifications que vous avez apportées à vos processus est très importante pour les améliorations que vous avez apportées. La dernière méthode consiste à documenter les améliorations qui garantissent que votre travail standard est à jour. Et éduquer les employés sur les nouvelles pratiques peut aider à maintenir les progrès que vous avez réalisés dans vos efforts d’amélioration continue.

Maintenant que nous avons appris les 10 principes Kaizen, parlons des différents types de Kaizen.

Types de Kaizen

Kaizen est introduit dans une organisation pour avoir une meilleure chance de réaliser tous les principes ci-dessus. Il existe des types, certains sont axés sur les objectifs à court terme, d’autres à long terme. Parlons maintenant de ces méthodes Kaizen :

point kaizen

C’est l’une des méthodes Kaizen les plus utilisées. C’est une approche très rapide qui peut être mise en œuvre sans beaucoup de planification. Le terme point kaizen est souvent associé à des événements discrets dans un service ou une entreprise.

Dès que quelque chose est cassé ou mal, des mesures rapides et immédiates peuvent être prises pour résoudre les problèmes. Ces actions peuvent être isolées et faciles à mettre en œuvre, mais elles peuvent avoir un impact majeur sur la productivité du système. Parfois, le kaizen dans un domaine peut réduire l’utilité du point kaizen dans un autre domaine. Un exemple d’action sélective pourrait être une inspection de l’atelier médical par un responsable. Il trouve du matériel défectueux ou d’autres petits problèmes et demande au propriétaire du magasin de faire un kaizen rapide à 5 voies pour résoudre ces problèmes.

Ligne Kaizen

Cette philosophie de travail est généralement appelée la propagation du Lean à partir d’un point, c’est-à-dire qu’elle fait référence à l’application des techniques Lean aux deux domaines de l’organisation et à la formation d’une ligne entre les deux. Par exemple, en pratique, il peut être appliqué à un point et également à un autre processus, ces deux points représentant une ligne kaizen, par ex. B. Un événement Kaizen à court terme qui est effectué dans le service de planification de l’organisation et un autre point qui est appliqué dans le service des achats.

Système Kaizen

System Kaizen résout les problèmes au niveau du système dans une organisation. C’est l’une des méthodes de planification stratégique de niveau supérieur. Il est utilisé pour développer une vision pour l’avenir de l’ensemble de l’organisation. Concepts d’effet de levier de l’État tels que B. les cartes de flux de valeur conduisent à certains événements kaizen planifiés sur une longue période.

Cela contraste avec le kaizen ponctuel, qui résulte de l’identification d’un petit problème qui est résolu en peu de temps.

Dés Kaizen

Cube Kaizen fait référence à une situation où tous les points des plans sont connectés, ce qui ressemble généralement à un cube. Il n’y a pas de rupture entre les processus. Cela peut conduire à des processus allégés dans toute l’organisation. Des améliorations sont apportées dans tous les domaines de l’organisation. En commençant par les flux ascendants et descendants, à travers toute l’organisation jusqu’aux fournisseurs, clients et produits. Cela peut nécessiter certains changements dans les processus commerciaux standard.

Phases de mise en œuvre de Kaizen

  • identification des problèmes
  • rassembler les faits
  • Analyser le système (analyse)
  • Essayer de nouvelles méthodes
  • Mise en œuvre.

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.